Votre chien aboie, détruit tout et fait ses besoins dans la maison dès que vous êtes absents .
chien1.jpg Votre chien souffre peut être du "SYNDROME D'ANXIETE DE SEPARATION"
Quand vous rentrez chez vous, votre domicile est dévasté et votre chien vous accueille avec un air coupable : « Il sait qu'il a fait des bêtises ».
chien3.jpg En fait le chien vit dans l'instant et a oublié quand vous rentrez ce qu'il a pu commettre comme méfaits. C'est votre comportement au retour et la correction systématique associée à l'arrivée des maîtres qui expliquent ce « comportement coupable ».

Il s'agit souvent de chiens très attachés à leurs maîtres et cela favorise souvent ces troubles du comportement.

Normalement les chiots sont repoussés par leur mère au sevrage pour qu'ils puissent se débrouiller tous seuls dans la vie et ne pas dépendre de leur mère. Un chiot lors de son arrivée dans son nouveau foyer est très entouré et si les règles de bonne éducation ne sont pas respectées le chiot peut développer un état d'hyper-attachement qui rend la solitude insupportable !

Le comportement et le discours des maîtres lors de leur départ de la maison ne font qu'augmenter le stress du chien .

Comportement : caresses appuyées, enlever tous les objets à la portée du chien, fermer les portes. Tout ceci dans l'angoisse de ce qu'il va pouvoir trouver à faire comme bêtises pendant votre absence.

Paroles : papa et maman partent au travail, ils vont revenir très vite. Au travers de ces paroles et surtout du ton de votre voix vous exprimez votre angoisse.

Ce comportement de forte inquiétude de la part des maîtres déclenche chez le chien l'angoisse dite de SEPARATION.

Le stress consécutif à l'état d'isolement induit un comportement destructeur, parfois des mictions et des défécations ou encore des hurlements.

QUE FAIRE ?

Le traitement peut associer des médicaments et une thérapie comportementale. Ces médicaments sont souvent des antidépresseurs ne sont pas nécessaires dans tous les cas et ne doivent pas être utilisés sans avis du vétérinaire.

La thérapie comportementale : Elle est souvent basée au départ sur une correction des troubles de la hiérarchie (voir article correspondant).

Mais dans tous les cas il faut BANALISER LES DEPARTS ET LES RETOURS de telle façon à faire baisser cet état d'angoisse qui au départ est normale (le chien se retrouve séparé des personnes qu'il aime) mais qui est très fortement augmentée par notre COMPORTEMENT ANXIOGENE (comportement qui aggrave l'angoisse du chien).

Il faut donc IGNORER le chien dans la demi-heure qui précède le départ, de même qu'au retour.

NE PAS REPRIMANDER ni corriger le chien

L'initiative des contacts ensuite devant être reprise par le maître et non pas par le chien. Et surtout NE PAS CULPABILISER « d'abandonner son chien » pour aller travailler.

VENEZ NOUS EN PARLER, NOUS VOUS AIDERONS A RESOUDRE CES PROBLEMES AVEC VOTRE CHIEN.